Rechercher



Pas à pas Cubase SX - Les Marqueurs

Vous êtes ici : Cubase >Apprendre


Cet article a été initialement écrit pour le magazine Musicrun. Il est reproduit ici avec leur sympathique autorisation...


Les Marqueurs

Bien ! On a pas mal avancé je trouve. Maintenant qu’on a vu le plus gros, les bases, on va pouvoir aller plus dans le détail et aborder des fonctions dites « avancées ». Si les premières étapes ont nécessité trois ou quatre pages par numéro, les choses que je me propose d’aborder maintenant vont exiger moins de bla-bla. Résultat, on devrait pouvoir étudier deux sujets par mois ! Et je vais choisir ces sujets de façon abominablement subjective, en me basant sur mon expérience ,o)


A vos marques !

Une petite précision. SX 2 vient de sortir mais SX 1 reste bien sûr d’actualité, d’autant que la philosophie reste globalement la même d’une version à l’autre. Malgré tout, il arrivera que certaines astuces soient spécifiques à SX 2. Je le préciserai alors. Donc ! Les Marqueurs… Typiquement le genre d’outils dont il est impossible de se passer une fois que l’on y a goûté. Alors, c’est quoi ces trucs ? Les Marqueurs servent à poser des repères le long du Projet afin de faciliter la navigation, le repérage, le bouclage, le zoom etc. La partie Marqueurs est truffée de raccourcis clavier et d’as’trucs (Copyright, pas touche !), une fois de plus, la lecture du manuel sera plus que vitale…

Il y a deux façons de gérer les Marqueurs. Le raccourci CTRL+M ouvre une fenêtre moche dans laquelle on peut ajouter, supprimer et déplacer les Markers (sic !). Pour choisir le type de Marqueur, il faut agir sur le pop-up Montrer. Bref, je suis pas trop fan de cette méthode. J’ai mieux !
Voici la manière élégante : la piste Marker. On insère une telle piste comme on insère toute autre piste. La gestion des Marqueurs sera alors entièrement graphique. Il y a deux types de Marqueurs, le simple, et le Marqueur Cycle qui est à mon goût bien plus utile et puissant. Le simple…
Il y a plusieurs façons d’ajouter un Marqueur. On peut par exemple cliquer sur le bouton judicieusement appelé Ajouter Marqueur (ou appuyer sur Inser) pour en insérer un à la position du curseur. Il est ensuite possible, en le sélectionnant, de le déplacer ou encore de le supprimer.


Autre méthode, pour les acharnés du mulot ! On peut créer un Marqueur soit avec l’outil Flèche + ALT, soit encore avec l’outil Crayon. A noter que l’outil Gomme agit également. A vous de tester et d’adopter la façon de faire qui vous convient le mieux, le tout étant d’être efficace !
Pour se déplacer rapidement d’un point à un autre du Projet, il y a là encore plusieurs méthodes. Vous pouvez double-cliquer sur un Marqueur (dans la piste ou dans la fenêtre). Puis sachez que les touches 3 à 9 du pavé numérique sont affectées aux Marqueurs de 3 à 9. Au-delà…
Rappel : les touches 1 et 2 sont elles affectées aux délimiteurs gauche et droit. Si vous avez plus de 9 Marqueurs, il est possible sur SX 2 de se déplacer vers ceux numérotés de 10 à 15 grâce à la Barre de Transport. Faites un clic droit dessus et cochez Marker. 15 boutons, ça ira ? ;o)


Marqueurs Cycle, des Marqueurs, mais en plus mieux !

Nous allons maintenant étudier un type de Marqueur bien plus évolué que celui de base : le Marqueur Cycle. Contrairement au Marqueur de Position qui ne marque que le début d’une section, le Marqueur Cycle a lui un début et une fin. Il sera idéal pour boucler un passage, le zoomer, le sélectionner etc. Je ne sais pas si ma façon de travailler est la bonne mais je dois avouer sans que l’on me torture trop, que je n’utilise que les Marqueurs Cycle ;o) Comme ils permettent eux aussi de se déplacer rapidement dans le Projet mais en offrant bien plus de possibilités, les Marqueurs de Position perdent à mes yeux tout intérêt. Une fois de plus, à vous de voir quel usage vous convient le mieux ,o)

Là encore, ajouter un Marqueur Cycle se fait de plusieurs façons. On peut cliquer sur le bouton nommé tout aussi judicieusement Ajouter Marqueur de Cycle. Mais on peut également utiliser l’outil Crayon combiné avec la touche CTRL. Pensez à activer le calage pour plus de précision !
Tiens au passage, comment nommer ou renommer un Marqueur ? Dans la fenêtre Marqueur (CTRL+M), colonne Description, ou bien encore, grâce à la Ligne d’Infos en haut à gauche. Notez que les Marqueurs Cycle peuvent se chevaucher, ou encore être redimensionnés. Le meilleur est à venir…
Les Marqueurs Cycle permettent de se déplacer dans le Projet. Double-cliquez dans le Cycle pour placer les délimiteurs à chaque extrémité et utilisez la touche 1 du pavé numérique pour vous caler sur celui de gauche. Le menu pop-up Localiser cale la tête de lecture au début du Cycle.


Si vraiment vous préférez la fenêtre Marqueurs, rien ne vous empêche de l’utiliser en permanence pour vous déplacer dans le Projet. Mieux, faite un clic droit dans la fenêtre et cochez Toujours Devant, ainsi elle ne disparaîtra plus derrière les autres (astuce valable pour toute fenêtre)...
Autre possibilité, l’Inspecteur. Faites ALT+I (i comme hydrocéphale !) pour ouvrir l’Inspecteur, sélectionnez la piste Marqueurs, ils sont maintenant accessibles directement d’ici. Ceux dont le numéro est entre crochets sont des Marqueurs Cycle. Je pense n’avoir rien oublié !
Plus intéressant, le Zoom ! Double-cliquer avec ALT dans un Cycle zoomera sur la largeur du Cycle. Le pop-up Zoom fera la même chose. As’truc : il y a en bas de la fenêtre Projet, à droite, un autre menu pop-up avec des Presets de zoom. Vous y trouverez également vos Cycles.


Il est aussi possible de sélectionner un intervalle sur tous les Evénements ou Conteneurs de la fenêtre Arrangement. Choisissez l’outil Sélectionner un Intervalle et double-cliquez avec dans un Cycle. Ceci fonctionne aussi de la même façon en cliquant entre deux Marqueurs de Position.
Une fois la sélection effectuée, vous pouvez par exemple déplacer l’ensemble les éléments à un autre endroit du Projet. Fonction redoutable pour par exemple déplacer rapidement un solo après le 3ème refrain. Notez qu’avec la touche ALT, vous ferez une copie et non pas un déplacement.
Les plus violents d’entre vous utiliseront l’Explorateur (CTRL+B) pour éditer les Marqueurs ! Faut en vouloir, mais bon ! Blague à part, faites moi penser à vous faire un topo sur cet outil intéressant sur plus d’un point. A bientôt, ici ou ailleurs...

Haut de page
Pascal VALENTIN, le 16-05-2004

Page vue 24509 fois