Rechercher



ATTACK Percussion Synthesizer

Vous êtes ici : Plug-ins >Avis des Utilisateurs
English Version...


Comme son nom l'aura indiqué à notre lecteur clairvoyant, ce synthé un peu spécial de chez Waldorf est conçu pour créer des sons de percussion, et est, il faut bien le dire, plutôt orienté "musiques électroniques". En effet, il va nous permettre de créer de A à Z notre kit de batterie, avec des sons rien qu'à nous. Néanmoins, rassurez-vous, il est aussi livré avec des kits préprogrammés, histoire de se mettre un peu dans le bain et de comprendre comment ça marche.


Installation

Rien de plus simple, on met le CD dans le lecteur, on double clique sur Attack Installer.exe, puis deux ou trois fois sur "Suivant", il trouve le dossier VST Plug-ins tout seul comme un grand, et c'est fini. Rien de plus simple, je vous dis ! Les banques de sons sont directement installées dans un dossier dans le répertoire VST Plug-ins.

Le manuel est clair, bien écrit, et très précis. Une section très instructive à la fin permet de mieux comprendre comment les sons mythiques de boites à rythme ont été créés.


Description

Rien de très nouveau concernant le fonctionnement général de ce plug-in : les instruments se chargent et s'enregistrent comme d'habitude, et les 28 banques livrées sont plutôt de bonne qualité, quoiqu'un peu convenues pour certaines et inutilisables en l'état pour d'autres (mais ce n'est qu'un avis, je suis assez difficile). Cependant, certains sons sont excellents, et méritent le détour. Mais le gros intérêt d'Attack n'est évidemment pas là.

Look sobre, élégant, rien à redire concernant l'aspect général. L'interface est très lisible, et on y trouve une section très intéressante sous la forme d'un petit écran sur la droite de l'interface qui interagit avec le contrôleur utilisé, pour en donner le nom, la valeur précise, et le numéro du contrôleur.

Tous les paramètres sans exception sont automatisables. Quatre boutons en haut à gauche retiendront l'attention de notre lecteur attentif : il s'agit des boutons "Solo", "Edit", "Preset" et "Voices"

  • Le bouton "Solo" permet d'isoler un son du kit
  • Le bouton "Edit" ouvre un menu qui permet de copier, coller, comparer, rappeler un son
  • Le bouton "Preset" permet d'appeler soit un kit soit un son de Boîtes à Rythme connues (808, 909, ou SDS-5), ou , plus original, un kit ou un son aléatoire
  • Le bouton "Voices" permet d'augmenter (jusqu'à 64) ou de réduire la polyphonie.


En détail

Les oscillateurs

Attack dispose de deux oscillateurs indépendants, permettant d'utiliser six formes d'onde différentes et trois échantillons qui correspondent à des samples de charley fermé, ouvert et à une cymbale.

L'oscillateur 1 dispose d'une modulation de fréquence (FM) par l'oscillateur 2. Pour chaque oscillateur et pour la FM, une des deux enveloppes peut être affectée, afin de moduler le pitch du signal dans le temps.

Lors de l'utilisation des douze sons de la partie supérieures, un clavier 5 octaves apparaît en bas de l'interface, et permet de modifier le pitch du son de manière très aisée.

La section Enveloppes

Elle permet évidemment de définir les deux enveloppes mises à notre disposition. Rien de très original dans cette section, les paramètres sont conventionnels mais néanmoins efficaces. Encore une fois, la lisibilité et la facilité d'utilisation de l'interface sont très appréciables. Il est possible de régler les paramètres grâce aux boutons, ou directement dans le graphique.

La section Crack

.

Pour chaque son on peut injecter en plus des deux oscillateurs un son de craquement, dont on peut règler la vitesse et la longueur. Idéal pour les sons de percussions en "électronica".

La section Mixer

Cette section permet de mixer les différents composants du son. Rien de plus à signaler, si ce n'est la présence d'une modulation en anneau entre les oscillateurs 1 et 2 (Ring Modulation). Une enveloppe peut une fois encore être affectée, cette fois ci pour modifier le niveau de l'oscillateur 2.

La section Filtres

Indépendante pour chaque son, cette section suit le Mixer. Six types de filtre peuvent être sélectionnés (passe-haut, passe-bas, passe-bande, notch (l'opposé du passe bande), Baxendall (fonctionne comme un équaliseur) et filtre en cloche (qui fonctionne également comme un équaliseur, en augmentant ou atténuant de 12 dB la fréquence sélectionnée). Encore une fois, une des deux enveloppes peut être assignée, cette fois-ci sur la fréquence de coupure. On dispose également d'une fonction drive, c'est à dire une saturation.

Enfin, il est possible de rajouter un LFO, qui peut être synchronisé avec le tempo, ou règlé indépendamment à une fréquence donnée.

La section Amplificateur

Cette section est indépendante pour chaque son créé. Attack dispose de 8 sorties, 2 stéréos et 4 monos. Les paramètres sont conventionnels, si ce n'est que les sections 1-2 et 3-4 pointent obligatoirement et respectivement vers les delays 1 et 2. Cependant, le delay peut être mixé séparément pour chaque son, grâce au bouton Mix.

La section XOR Group permet de rendre exclusif un groupe de son: idéal et indispensable pour un son de charley: le son charley ouvert ne doit pas pouvoir se déclencher en même temps que le son charley fermé par exemple. Trois groupes XOR sont disponibles. L'emploi de ces groupes avec une synchronisation de la section filtre réglée sur "off" permet également de garder le LFO synchronisé.

La section Delay

Deux Delays sont disponibles, affectés aux sorties 1-2 et 3-4. Ils disposent de deux filtres coupe-haut et coupe bas, très utiles, et sont synchronisables. Les autres paramètres sont ceux de toute section de delay.


Pour conclure

Le gros intérêt de ce synthé est avant tout sa spécificité : il a été conçu pour faire des sons de percussion, et il le fait extrêmement bien ! Sa modularité est exemplaire, et le contrôle que l'on peut garder sur le son est simplement hallucinant. Il est simple à utiliser, lisible et consomme peu de ressource CPU (malgré mon petit PIII 800). Le seul point faible de ce synthé est finalement purement marketing : tous les styles de musique n'ont pas besoin d'un synthé d'un telle puissance pour les percussions, et il serait à mon avis dommage de ne l'utiliser que pour ses presets. En revanche, son utilisation en musique électronique est on ne peut plus recommandée, tant les possibilité de création sont stupéfiantes. Attention toutefois à vos oreilles, la puissance de ce synthé est phénoménale : pensez donc à baisser le volume de vos écoutes lors de votre quête du son ultime...

Pas de démo disponible, mais des exemples de sons se trouvent ici.


Configuration minimale

  • MAC : PPC 604e/250, 64 Mo RAM, OS 8.0
  • PC : Pentium II/266, 64 Mo RAM, Windows 95/98/2000/ME/XP
  • Prix public conseillé : 149 €uros

Séb, le 15-04-2003

Page vue 8239 fois