Rechercher



FreeFilter

Vous êtes ici : Plug-ins >Avis des Utilisateurs


Le Free Filter est un suppo permettant le morphing d'égalisation sous forme d'un égaliseur 1/3 d'octave 31 bandes (+/-15db, merci home studio). Il affiche en temps réel le spectre du signal traité.

En tout premier lieu, j'ai copié sur mon disque dur "Steel my bleeding heart" de Steve Vai, ce qui m'a permis d'avoir une source de qualité.

Une fois le morceau analysé, j'ai sauvegardé le preset comme pour tout autre plug-in. J'ai en fait, fait l'analyse et la sauvegarde à partir de WaveLab, mais elle peut être effectuée sous VST, ce qui simplifie la tâche car ça évite de sauvegarder le preset.

Free Filter devra être placé en tant qu'effet master. Attention, environ 1/3 des ressources de mon cpu (K6/2 333 mHz). Ensuite, sous VST, j'ai ouvert mon morceau préféré (de moi ) ; pas difficile : c'est le seul que j'ai réussi à terminer... Free Filter était en effet master, ça tombe bien ! J'ai mis mon morceau en lecture, zou ! Et j'ai analysé ma destination.

Et là, en temps réel, on a la différence spectrale entre les deux courbes qui s'affiche.

Puis, enfin, vient le moment de vérité...

J'applique l'égalisation de Mr Vai à mon morceau, putain, ça décoiffe ! Et là, j'ai tout de suite le sentiment que je vais finir beaucoup d'autres morceaux et que je vais gagner un temps fou pour l'égalisation ! Ca change tellement le morceau de physionomie que je suis obligé de baisser le pourcentage du curseur de morphing. Au départ, j'étais à 100% du curseur, mais on peut aller à 200%... De quoi essayer de piquer les droits d'auteur à Stevie ! Mon analyse de b?uf moyen (non, profond !) : ça saute aux yeux tellement c'est évident. Même si je trouve que la fenêtre fait un peu suppo "gadget" ou "joujou" ( c'est très personnel), il faut reconnaître que c'est vraiment une bombe. Y'a même pas besoin de se faire chier à égaliser manuellement, ce qui est tout a fait possible et efficace, tant ce truc est efficace.

Du coup, j'ai réessayé avec d'autres types d'égalisations : des instruments en solo comme une basse, une guitare en lead, puis en arpège, et à chaque fois, même procédure : j'ai piqué des waves sur mes albums préférés et je les ai appliqués à mes propres waves et à chaque fois : résultats dévastateurs.

En ce qui concerne le prix, c'est dommage, il est à 2000 balles ! Ce qui est cher en soi, mais croyez-moi, si vous achetez ce suppo et que vous projetiez d'acheter un égaliseur graphique, vous changerez vos projets rapidement ! C'est vraiment idéal pour un groupe qui finit le mix d'un album, pour avoir une couleur identique à chaque morceau de l'album.

Voilà, je ne suis pas très doué pour commenter mais là, vraiment, je suis enthousiaste !

Haut de page
Frank SARGENTIN, le 24-03-1999

Page vue 10297 fois