Rechercher



The Grand

Vous êtes ici : Plug-ins >Avis des Utilisateurs
English Version...


Avant d'acheter ce plug-in, j'ai eu la chance de pouvoir l'essayer.

Installation : facile, quoique longue, il y a 3 CDs dont 2 complets à copier !( + d'un giga). Les fichiers s'installent comme d'habitude dans le dossier VSTPlugin.

Lors du premier démarrage, Cubase initialise le plug-in. Lorsque l'on sélectionne le plug, il faut attendre un peu pour qu'il s'affiche.

Dans la petite fenêtre des Instruments VST, on a le choix entre plusieurs programmes qui concernent surtout la puissance que l'on a à disposition. J'ai choisi l'option la plus haute : 512 MB/ 1 GHz. Et c'est parti... Premier essai.

Le son est très réaliste, je reviendrai sur cet aspect un peu plus loin. La première page que l'on voit est la suivante :

Lorsque l'on presse la touche Edit la page suivante s'affiche :

Sur la partie gauche, on peut ajuster de manière précise, la réponse dynamique du piano par rapport au toucher de son clavier (un Yamaha S80 dans mon cas ). Au centre on règle :

  • les caractéristiques du son : Natural, Soft, Bright ou Hard
  • la résonance de la pièce (reverb room)
  • le volume.

A droite se trouve la partie la plus intéressante du piano. On peut modifier l'authenticité du rendu du son, suivant la puissance que l'on veut allouer au piano. Si l'on sélectionne toutes les options, on aura un son plus réel mais plus gourmand en ressources.

La seule option qui, à mon sens, n'est pas indispensable, est le True Hammer Release. C'est le son du marteau lorsque l'on relâche la note. Ce bruit ne s'entend que dans le passages pianissimo d'un piano solo. La résonance des cordes me semble, elle, vraiment indispensable. L'on peut aussi choisir si le son est chargé dans la RAM ou directement lu sur le disque. Je n'ai pas remarqué de grosses différences sur mon système entre RAM et disque.

Pour finir on peut choisir entre un accordage juste ou tempéré et accorder le piano (accord général uniquement).

Et maintenant la partie principale... Le son ! Premièrement, il faut signaler que la qualité de l'échantillonnage est quasiment irréprochable. Pour ceux qui n'ont pas de son de piano digne de ce nom c'est un achat vraiment conseillé. Pour les autres... Cela fait longtemps que je cherche un piano qui me fasse vraiment tripper. Lors de l'annonce de Steinberg, j'ai été déçu d'apprendre qu'il s'agissait d'un piano Kawai. Je n'ai jamais été amateur des sonorités des pianos à queue Kawai. J'ai toujours préféré Yamaha, Steinway ou Bösendorfer. Lorsque j'ai commencé à jouer sur Le Grand, après avoir vu les pubs Steinberg, je m'attendais à toucher le Grâal. Et bien non ! C'est un excellent piano, mais on a pas du tout la même impression sonore, tant au jouer qu'à l'écoute, que lorsque l'on joue avec un vrai piano en studio avec un casque.

J'ai fait écouter trois fois la même séquence avec le Yamaha S80, le Kurzweil 2600 et Le Grand à plusieurs personnes. Les avis divergent et c'est plutôt le K2600 que les gens préfèrent.

Le prix du Grand n'est pas comparable à ces synthés ou à un gros sampler avec banques de sons, c'est pourquoi mon verdict personnel est le suivant : Le Grand est un piano indispensable pour ceux qui n'en ont pas encore, à un prix défiant toute concurrence (il faut tout de même une bonne machine derrière). Ceux qui ont déjà de bons timbres de piano devront absolument écouter le son pour se faire une opinion. Ce qui est intéressant avec ce produit, c'est que l'on achète le son d'un instrument plus que ses performances.

En ce qui me concerne, j'ai rapporté Le Grand chez mon revendeur. La quête du Grâal n'est pas achevée ,o)

Jen-Luc MAILLER, le 01-01-2003

Page vue 7542 fois