Rechercher



Les MDA de Paul Kellet

Vous êtes ici : Plug-ins >Avis des Utilisateurs


Les lignes qui vont suivre sont chargées d'une subjectivité non dissimulée. Non seulement parce que mon avis n'est pas le seul à faire enseignement en ce monde - et loin de là - et parce qu'ensuite, j'ai béta-testé la plupart de ces plugs. Cela ne met donc pas à l'abri d'une erreur de jugement, même si mom rôle -au départ- était d'être objectif quand Paul me postait ses créations.

Subjectif donc, parce que je trouve son travail très créatif, ce ne sont pas réellement des plugs de mastering - même si certains d'entre eux sont tout à fait performants dans ce domaine - mais plutôt des outils de création sonore.

Les consommations de CPU sont celles de mon Intel Pentium P166MMX, je ne dis pas cela pour crâner (en plus, il n'y a pas de quoi !), mais simplement pour que vous sachiez à quoi vous attendre et à quels usages vous pouvez destiner ces plugs : au real-time, bien sûr.

Bonne lecture.

Le Multi-Band Compressor. (24% de mon CPU)

Ce plug est un bijou : vous disposez de trois compresseurs qui se disputent un même signal. Explications :

Vous avez trois tranches de compression qui s'appliquent sélectivement et indépendamment sur 3 bandes de fréquences différentes. Une bande LOW, une MID et une HIGH. Pour chacune d'entre elles, vous pouvez choisir le taux de compression, le volume de sortie (l'attack et le release étant - dans un souci de simplification - partagés par les trois tranches de fréquence). Là où ce plug est fantastique, c'est qu'il permet une écoute sélective de chacune des fréquences sur lesquelles vous travaillez. Vous pouvez n'écouter que les basses et travailler ainsi la compression sur cette bande de fréquence, sans être "gêné" par les autres fréquences. Une fois la chose faite, vous pouvez également n'écouter que les aigus pour en travailler la compression et ainsi de suite.

Ce plug est très pratique, très musical et permet vraiment de "trafiquer" le son à souhait et pourquoi pas de finaliser un mix pour lui donner de la présence et du "punch" là où il en manquait.

C'est à mon avis avant tout un plug créatif qui vous permettra de triturer à souhait nos chers dB...

MDA OverDrive. (28% de mon CPU)

Voici une distorsion couplée avec un filtre passe-bas. "Drive" vous permet de choisir le taux de distorsion, "Muffle" est le filtre passe-bas évoqué plus haut. Il soustrait donc au signal ses plus hautes fréquences pour n'en laisser passer que les basses. "Output" permet quand à lui d'augmenter ou de rabaisser le signal selon vos besoins.

C'est un plug-in très simple et qui n'a toujours pas d'équivalent (c'est quand même incroyable qu'il n'y ait que si peu de distorsions sous VST, non ? ;).

MDA Re-PsYcHo ! (10% de mon CPU)

Encore une fois un plug-in très créatif et très difficile à expliquer tant il n'y a pas d'analogie faisable avec ce qui (n') existe (pas) ailleurs...

Imaginez un plug qui peut transposer le son (uniquement dans les négatifs) et qui peut appliquer un noise-gate au résultat de cette transposition tout en le compressant selon vos bons désirs...

Vous pouvez ensuite faire une "balance" entre le son propre et le son transposé/noise-gaté/compressé.

Ben, voilà. J'ai fini, il n'y à pas grand chose à en dire de plus, si ce n'est qu'à vous dire de l'essayer. Oilà !

MDA RingModulator. (27% de mon CPU)

Un ring-modulator de plus. Je ne sais pas pourquoi on en voit tant sous VST, peut-être est-ce simple à programmer. Mais, bon, le reste des productions MDA est tellement bon que même à côté il arrive à se démarquer. Je ne sais pas pourquoi, mais celui-là, il sonne. Vous avez donc deux paramètres classique de la RingMod : frequency et ??? (NDLR : mot manquant !).

MDA RoundPan. (27% de mon CPU)

Ce plug permet - quand il est appliqué sur les FX généraux, ou sur une piste stéréo - de panoramiquer automatiquement vos enregistrements. Là où la chose devient amusante, c'est qu'au lieu de faire du droite/gauche bêtement et méchamment, il passe de droite au dessus de vous à gauche en dessous de vous et là, ça change tout !

MDA SubSynthesizer. (8% de mon CPU)

Là encore un plug très différent de tout ce qui existe : prenez un filtre sélectif qui permet de choisir (de 11Hz à 348Hz) une fréquence (Tune), de l'amplifier jusqu'à saturation (Level) - si désiré- et de compresser le résultat. Vous pouvez également - au lieu de distordre le signal entrant - prendre comme source de saturation une forme d'onde (Type : Distort/Divide/Invert/Key Osc), laquelle suivra les impulsions (sorte de VCA) du signal entrant pour enfin se mixer au signal global selon un taux que vous choisirez (Dry-Mix). Intérêt de la manipulation : vous pouvez rajouter - par exemple - des infra-basses à votre piste de Grosse Caisse, et hop, une drum track qui sonne vite et bien.

MDA Test Tone. (6% de mon CPU)

Rien de particulier à dire sur ce plug, il s'agit juste d'un testeur de signal sortant afin de faire vos niveaux.

MDA TrueZero. (30% de mon CPU)

Ce plug émule un Flanger à bande, distortion de phase en tout genre, il aplatira/amplifiera votre son dramatiquement. Il consomme cependant sans économie notre CPU.

MDA StereoSimulator. (6% de mon CPU)

Pour ceux qui travaillent encore - sur la base du volontariat (sic) - en mono !!!

Non, c'est un simulateur de stéréo, ce plug ne fonctionne qu'en global FX et non en insert. Pour cause : transformer un signal mono en stéréo puis le relancer sur un piste mono ne sert à rien... Il faut donc mettre la piste que l'on voudra convertir en stéréo en "pré" au niveau des envois vers FX, de façon à ce que le signal parte vers un des rack FX, qui ensuite enverra le son vers le bus master. Ai-je été bien clair ???

Simple et efficace, il fait son boulot sans se faire remarquer.

MDA Limiter. (5% de mon CPU)

Un bon limiter dans le sens où il est assez sophistiqué, qu'il consomme peu et permet des fonctions évoluées :

Il limite et vous permet le réglage des "Seuil/Sortie/Attack/Release/". Vous disposez de deux types de limitation : soft/hard knee, comme au bon vieux temps où il nous fallait patcher tout cela avant d'entendre le moindre son...

Il est très efficace, discret de par son son (NDLR : ça fait toujours rire !) et de par sa consommation en ressources.

Haut de page
Gaëtan MANEGAT, le 11-07-1998

Page vue 7440 fois