Rechercher



Native Instruments Abbey Road

Vous êtes ici : Plug-ins >Avis des Utilisateurs


A l'écoute de la démo, j'ai bondi sur ma carte bleue ! Native Instruments s'est offert Abbey Road, le studio mythique, pour nous servir du vintage avec deux batteries marquantes des années 60 et leur enregistrement par des micros, un magnéto et une console d'époque, sans oublier l'acoustique du studio. Le tout au format Kontakt 4.


Présentation

Deux batteries des années 60 :

Les caisses claires sont :

Les cymbales sont une sélection de Zildjian datant des mêmes années. On y trouve deux crashes et deux rides, dont une est rivetée.


Téléchargeons et installons

J'ai choisi sur le site NI l'achat par téléchargement, version économique pour NI, mais pas pour nous puisque c'est le même prix que la version boite, en plus rapide à la maison par l' inscription et tout le tralala pour montrer patte blanche et recevoir un lien valable 5 jours. Le serveur de Native rame velu et il m'a presque fallu la journée pour recevoir deux installeurs pesant respectivement 3,51 Go et 2,7 Go.

L'installation est longue mais plus c'est long... enfin bon ! Même si ce n'est pas précisé, il faut installer les deux exe en ce qui concerne Windows.

J'ai eu la mauvaise surprise que le Kontakt Player que j'avais était trop ancien, les kits ne s'ouvrent que sur la version 4. Sympathique pour les possesseurs de licence de Kontakt version antérieure !


Ouvrons en grand

J'ai choisi pour mon test le Late 60' Full Kit, la Ludwig donc ! Le chargement est long, vraiment très long, trop long ! Native Instruments n'a toujours pas compris que ce genre de kit intéresse beaucoup les E-drummers, (comprenez les batteurs sur batterie électronique). Abbey Road 60' Drum ne réunit aucune condition pour le jeu sur E-drum, il faudra l'adapter soi-même et je ne suis pas sûr que le Kontakt Player soit le plus souple pour cette adaptation. Le plus drôle, c'est que cette banque ne s'ouvre pas sur Battery, le lecteur d'échantillons spécial percussions de la marque, ce qui aurait offert un peu de cette flexibilité.

C'est donc pour les clavistes... pardon les claviéristes. Et les claviéristes batteurs aux doigts, car aucun Midifile n'est fourni. Vue la Drum Map, il sera fastidieux d'adapter des Midifiles.

Attendons-nous à une suite commerciale de Midifiles adaptés à la Map Abbey Road. Pour rester dans la grogne, le choix de l'instrument, c'est soit la Ludwig soit la Gretch, le mélange n'est point possible.


Détaillons

Donc, trois onglets pour les différentes vues que voilà :

Le potard rotatif Vel/Vol me semble un peu plus intéressant. Par défaut, il est tout à gauche, ce qui me semble être un peu raide comme dynamique. Le Randomize me laisse sceptique. Pourquoi créer du random avec ces valeurs-là ? C'est une batterie acoustique, pas un synthé didjiou ! Je ne vois aucun intérêt à cette fonction dans le contexte de batterie réaliste. Le Snare Mic Bleed : lapin compris ! Quel que soit le réglage, je n'entends aucune différence de son.


Drums

L'édition pour les éléments isolés se fera dans cette fenêtre. Au programme, un tambourin, des claps, des baguettes, une grosse caisse, deux caisses claires (soit l'une, soit l'autre, bois ou métal), un charleston, trois toms, deux cymbales crash et deux rides. Et puis les rimshots des futs, les différentes positions sur les cymbales et les fameux samples d'alternance qui éviteront l'effet mitraillette. La liste des samples disponible sur le clavier est impressionnante. Il est dommage qu'on ne puisse alléger sa banque ou modifier le kit en mêlant Gretch et Ludwig.

Le fader Mic Balance est une bonne idée à cette place de l'édition plutôt que sur la console. La possibilité de dosage des Overheads et du Room vers la console est appréciable également.

Je trouve que c'est un peu service minimum : pas de réglage de dynamique, le fameux Velocity Curve, pas de gestion de Control Change et autres Key Switches indispensables pour gérer les différentes ouvertures de charleston et l'effet de cymbale étouffée, et puis pas de changement possible de son par élément. Pas de malloche, pas de balai et pas d'ajout possible dans le kit.

Le Learn, c'est le bon coté de Native Instruments, de souvenir, ils sont les premiers à avoir intégré cette option dans leurs différents softs. Dommage que la sélection de notes ne puisse exister que sur une seule note, et pas sur une plage à définir. Puisque c'est une banque pour les clavistes, autant pouvoir faire un roulement sur deux touches de clavier différentes, non ? Ah, j'ai dit une ânerie, la Map offre au bout du clavier chaque élément main droite et main gauche, désolé :-)


Mixer

Comme des vieilles en stéréo ! Un pan, un mute, un solo, un volume et un routing. Comme le player offre déjà des fonctions de traitement, on pourrait comprendre que d'intégrer des effets n'était pas nécessaire. Sauf que Kontakt n'a pas d'effet de traitement de transitoires comme un SPL, ces traitements bien typiques pour une batterie. Par contre, sur les pistes Overhead et Room, l'élargissement de la stéréo est un plus agréable.


Tapons !

Pour tester en batteur, j'ai configuré mes modules de trig sans passer par les Learn du soft afin de garder la Map NI et de pouvoir, éventuellement, partager des fichiers Midi avec d'autres possesseurs de la banque. Comme je l'ai dit précédemment, la Map est à refaire dans son module et il faudra chercher pour le Control Change 4 dans Kontakt player afin de pouvoir bénéficier des sons des différentes ouvertures de charleston. Les démos sur le site NI ont un son énorme et la programmation est renversante. La pratique par un lambda que je suis me fait un peu redescendre, mais...

Ma première impression est qu'il y a trop de son de salle, je corrige aussi sec sur la console et me réjouit au passage du son Room mono et de l'élargissement stéréo des Overheads. Je constate illico que l'édition des Layers (les calques de vélocité) a été créée avec l'aide d'un clavier et pas d'une E-drum. Sur un TD-12, la batterie électronique Roland qui est un peu le standard de l'E-drum actuel et qui colle parfaitement avec Superior Drummer 2, les différentes vélocités sont beaucoup trop brutales. C'est injouable sans réglage minutieux de son module, car ce ne sont pas les réglages de la banque qui feront la différence.

Le jeu sur E-drum n'est donc pas à la hauteur des softs Toontrack et NI aurait à gagner si une mise à jour venait corriger cette faiblesse. Sur un clavier : le pied !

On sent la batterie à côté de soi, tant le son naturel est présent. Tout le clinquant est banni, loin d'une banque clef en main. Si vous êtes passionné par le son, vous adorerez cette banque. Elle est chaleureuse sans artifice. Les différentes articulations disponibles facilitent une réalisation en direct très réaliste et les nuances obtenues au clavier sont bluffantes. Je suis vraiment surpris de la réussite des nuances des cymbales sans nous servir des cymbales neuves qui brillent partout. On sent l'usure, le vécu de l'instrument sur ces samples. J'adore le caractère du son de cette banque, mais c'est sûr, elle ne plaira pas à tous.


Quelques samples

AbbeyRoad-Early-Sn1

AbbeyRoad-Early-Sn2

AbbeyRoad-Late-Sn1

AbbeyRoad-Late-Sn2

EZdrummer-Vintage kit 1

EZdrummer-Vintage kit 2

Même MidiFile testé par Ceedjay avec des banques Toontrack

TT Claustrophobic Default

TT Claustrophobic Yamaha Steve Jordan 8 inch

TT DKFH Ayotte

TT Nashville

TT Original Kit

TT Vintage Rock

TT Vintage Rock Supraphonic

Haut de page
Vincent Sermone, le 05-02-2010

Page vue 10957 fois