Rechercher



Test de SuperVolu

Vous êtes ici : Plug-ins >Avis des Utilisateurs


SuperVolu de McDodo est un petit plug-in au format VST (PC) qui permet de balayer ce petit défaut qu'a notre cerveau de souvent croire que "plus ça sonne fort, mieux c'est !"

Même si une oreille avisée pourra compenser ce phénomène afin de ne pas se laisser piéger (encore que), le néophyte tombera facilement dans le panneau et se demandera pourquoi au final son mix ou son "master fait maison" ne sonne pas.


Illustration

Mais un exemple (même simple et un peu extrême) vaut mieux qu'un long discours théorique, n'est-ce pas ? Allons-y !

Au départ, prenons une boucle rythmique de "House Music" (1ère et 3ème parties du fichier audio à télécharger ici). A notre époque, beaucoup de gens se sont habitués à l'effet "Loudness", synonyme de "gros son". Aussi, pour tenter de l'obtenir, nous allons simplement augmenter très fortement les fréquences basses et aigues. De par ce traitement, le volume a augmenté sensiblement (2ème partie du fichier). A cet instant précis, vous pensez peut-être : "Woua, ça sonne déjà mieux !" Sachez tout même que cet enthousiasme est pour une grande partie due à l'augmentation du volume. Comment, dès lors, être certain que le traîtement appliqué ici est bénéfique pour le rendu sonore de notre boucle audio ? Il faudrait baisser le volume final... Mais comment être certain de ne pas assez/trop le baisser ?


Application

C'est là qu'intervient le plug-in SuperVolu ! Il s'ouvre toujours par paire. Une première instance de SuperVolu va s'insérer avant notre EQ pour récolter les informations relatives au volume. Elle doit être réglée sur "Before" (qui veut dire "avant" le traîtement) et sur un port identique aux deux instances (ici le port 1). La seconde instance de SuperVolu va s'insérer après notre EQ pour compenser l'augmentation de volume de l'égalisation (4ème partie du fichier audio). Elle doit être réglée sur "After" (qui veut dire "après" le traîtement) et sur le même port que la première instance (donc le port 1). Ainsi, il est plus facile de se concentrer sur la modification des différentes fréquences traitées, lorsqu'on laisse de côté la notion de volume. On remarque finalement que nos réglages (assez excessifs) sur l'EQ ont eu un effet plutôt destructeur sur notre boucle audio !

SuperVolu est aussi très utile lorsque l'on manipule d'autres effets (exciter, compresseurs, limiteurs multi-bandes, etc.) durant la phase de (pré) mastering. Cette nouvelle fonction de compensation de volume était d'ailleurs bien mise en avant lors de la sortie de la dernière version du logiciel de mastering Wavelab.


Conclusion

Sachez pour finir qu'il est possible d'ouvrir plusieurs paires de SuperVolu. Si, en plus de notre exemple ci-dessus (sur une piste/groupe audio), vous vouliez appliquer ce traîtement de compensation de volume sur une autre piste/groupe, pour une ligne mélodique par exemple, il vous suffirait de choisir le port n°2 sur la seconde paire de SuperVolu. Le nombre maximum de ports étant de 16, vous avez de quoi voir venir ;o)

Un outil très pédagogique, gratuit et "Open Source" (si vous vous sentez une âme de développeur, vous pouvez améliorer le concept librement en téléchargeant le code source sur le site de l'éditeur). Pourquoi s'en priver, surtout lorsque l'on tâtonne ? ;o)


Haut de page
Toph, le 20-04-2009

Page vue 3874 fois