Rechercher



Sonic TimeWorks Equalizer 1.0

Vous êtes ici : Plug-ins >Avis des Utilisateurs
English Version...


Cet égaliseur signé Sonic Timeworks est donc un égaliseur 8 bandes paramétriques ayant un fonctionnement interne en 64 bits. Lorsqu'on scrute de plus près l'interface, on distingue 4 bandes réellement paramétriques. Les 4 autres bandes sont : un filtre passe-bas, un filtre passe-haut, un filtre coupe-bas et un filtre coupe-haut. On dispose d'un niveau de sortie général, d'un vu-mètre permettant de contrôler le niveau de sortie. Des boutons vous donnent la possibilité de bypasser l'effet, de choisir entre une coloration "Clean" ou "Vintage", tandis qu'un autre bouton vous permet de remettre à zéro l'égalisation, ce qui s'avère assez pratique. Chacune des bandes est "bypassable" et peut être remise à zéro. Comme sur tous les effets Direct X et VST, on peut charger et sauver des presets. Un des avantages de cet égaliseur est de proposer une édition numérique et graphique de très bonne qualité, ce qui est rare sur les autres égaliseurs, où l'un des deux modes d'édition (numérique ou graphique) est plus développé que l'autre. Voyons de plus près à quoi ressemble cette interface.


L'interface

Une chose très importante lorsqu'on utilise cet égaliseur est de bien distinguer les deux interfaces qu'il regroupe : d'un coté l'interface avec les tirettes, les boutons, et les valeurs numériques et d'autre part un mode graphique, sur lequel on peut modifier plusieurs paramètres en même temps grâce à de petites sphères colorées identifiant chaque bande de l'égaliseur. Ainsi on peut commuter entre ces deux modes par le bouton situé en haut à droite du processeur d'effet. Décrivons plus en détail chacun de ces deux écrans.

Le premier écran recèle plusieurs potentiomètres linéaires, des tirettes, des boutons et des valeurs numériques. A gauche et dans l'ordre, le filtre coupe-bas et le fitre passe-bas, et tout à fait à droite, le filtre passe-haut puis le filtre coupe-haut. Les quatre autres bandes sont situées au centre de la fenêtre.

  

Pour chacune de ces bandes, on retrouve les réglages de fréquence, gain et facteur Q sous forme de trois tirettes. En dessous, les boutons de Bypass et de Reset, et au-dessus, l'affichage des valeurs numériques. Tout en haut de la fenêtre, on retrouve le niveau de sortie général et les divers réglages affectant l'effet tout entier.

L'interface revêt donc un aspect clair, à l'allure un peu "Vintage", mais assez pratique d'utilisation. Traditionnellement, on retrouve des boutons rotatifs sur les égaliseurs, tant hardware que plug-ins (comme celui de Cubase ou encore l'excellent TL Audio EQ commenté dans cette même rubrique), ce qui fait l'originalité de cet outil.

Passons au deuxième écran, qui s'avère très pratique et d'une efficacité redoutable. Il permet de modifier graphiquement chacun des paramètres des 8 bandes. Au centre de la fenêtre, un large afficheur avec la ligne d'égalisation, sur laquelle sont représentées 6 sphères de couleurs correspondant chacune à une bande d'égalisation. Les 2 autres bandes correspondant aux filtres coupe-bas et coupe-haut sont elles représentées par des traits verticaux oranges lorsqu'elles sont activées. En manipulant donc ces sphères de couleurs, on peut agir sur la fréquence et sur le gain de chaque bande. Le facteur Q devra lui en revanche être édité "à la main". D'autres outils sont disponibles dans ce deuxième écran s'avèrent eux aussi très pratiques. Un analyseur de spectre à 31 bandes en temps réel, assez rare dans un égaliseur plug-in, et qui se montre pourtant non pas indispensable mais tout de même utile pour contrôler son travail. En effet, on peut commuter avec les boutons In et Out pour comparer le signal avant et après égalisation. On a aussi la possibilité de désactiver cette fonction en cliquant sur le bouton Off. On dispose aussi d'un phase-mètre, en haut à droite de la fenêtre, qui n'est peut-être pas un modèle de précision là aussi, mais qui permet de donner un ordre d'idée. Dernier détail : on peut aussi modifier manuellement les valeurs numériques situées sur cet écran graphique.


Utilisation

De manière générale, cet égaliseur est assez agréable d'utilisation. Les réglages s'avèrent précis et progressifs. On appréciera de pouvoir manipuler, à la manière des plug-ins Waves, plusieurs paramètres en un seul coup de souris. Les réglages deviennent alors plus parlants et plus intuitifs lorsqu'on peut les visualiser d'un seul coup d'oeil. On appréciera également les outils comme l'analyseur de spectre ou le phase-mètre qui donnent un bon ordre d'idée de ce que l'on fait. Au rayon des remontrances, on notera la sérigraphie très peu lisible, que ce soit sur chacun des deux écrans, les valeurs numériques en bleu se distinguent très mal sur le fond bleu foncé de la façade de l'égaliseur. L'exemple type en est les fréquences situées en bas de l'afficheur, qui sont très peu lisibles. Un sérieux effort serait à faire dans ce sens lors d'une version future.

Coté sonorité, je trouve cet égaliseur assez neutre. Il ne déforme pas trop le son et le timbre original. Cependant son action se fait sentir, juste ce qu'il faut. On a l'agréable sensation d'entendre le changement, même lorsqu'on modifie de très peu le réglage du plug-in. Cette neutralité lui permet d'être utilisé tant en situation de mixage que de mastering. Un autre avantage, et non des moindres, est sa consommation de CPU très réduite. On peut ainsi en caser un nombre assez conséquent en insert sur les tranches sans charger le CPU, ce qui laisse la place à d'autres traitements. Plutôt bon plan non ? Dans l'ensemble, je le trouve très bon, meilleur en certains points que les Waves par exemple, en raison de la finesse des réglages, et meilleur que le TL Audio EQ dans la précision et la maniabilité. Ce n'est peut être pas le meilleur plug-in d'égalisation que vous connaissiez, (d'ailleurs n'hésitez pas à me faire part de vos trouvailles dans ce domaine, je me ferai un plaisir de tester les concurrents que vous pourriez lui trouver) mais il semble assez performant et rend de fiers services. C'est en tout cas celui que j'utilise le plus couramment ces derniers temps et il ne me déçoit pas.

Caractéristiques techniques

Haut de page
Vincent PRADES, le 22-06-2002

Page vue 10668 fois