Rechercher



Trucs et Astuces SX N°1

Vous êtes ici : Cubase >Fiat Lux !
English Version...


Ces trucs et astuces ont été d'abord été écrits pour le journal Keyboards / Home Studio. Ils sont reproduits ici avec leur sympathique autorisation, merci ,o)


Que la lumière soit !

Inspecteur et pistes "Répertoire"

L’Inspecteur a été remanié en profondeur, il permet maintenant d’afficher tous les paramètres de la table de mixage, tout peut être géré à partir de la fenêtre « Projet ». Pas mal me direz-vous ? Oui, mais il y a mieux !

Dans un projet, ajoutez une piste « Répertoire » dans laquelle vous glisserez quelques pistes audio par exemple. Sélectionnez maintenant la piste « Répertoire ». Ah tiens, un petit volet d’exploration apparaît, en haut de l’inspecteur, qui liste les pistes contenues par le répertoire. Bon ! Dans cet explorateur, cliquez sur l’une des pistes… pour faire apparaître toute l’interface Inspecteur de cette piste. Et voilà, vous avez à votre disposition, dans un système de navigation simple, l’Inspecteur de chacune des pistes du Répertoire sélectionné.

Vous allez me dire : quelle utilité alors qu’on peut très bien avoir la même chose en cliquant sur la piste audio elle-même ? Bonne question, à laquelle je répondrai ceci : un projet peut rapidement contenir un grand nombre de pistes en tout genre au point de devoir faire d’incessants allers-retours verticaux entre les pistes du Projet. Utiliser les pistes « Répertoire » devient indispensable pour, d’une part, faire preuve d’un minimum d’organisation et, d’autre part, pour gagner en visibilité. Il est donc extrêmement pratique de pouvoir fermer les pistes « Répertoire » afin de masquer les pistes qu’elles contiennent, tout en gardant un accès direct aux réglages de ces pistes, et ce grâce à cette petite astuce.


Que la lumière soit !

Modifier plusieurs points d’automation simultanément

Parmi les gros apports de SX, il y a bien entendu l’undo/redo illimité, mais je mettrais en seconde position la refonte de l’automation. Voici une astuce qui vous servira quotidiennement ! Prenons un exemple : vous avez une piste Audio dont le volume est à -1 dB, mais qui doit baisser à –5 dB de la mesure 21 à la mesure 35. Vous savez probablement créer une automation : clic sur le petit « + » de la piste à modifier, clic sur le « R » s’il n’est pas en vert pour activer l’automation sur cette piste, création des points d’automation juste en cliquant sur la ligne bleue aux endroits voulus et en les positionnant là où vous le voulez. Imaginons maintenant que finalement, c’est à – 7 dB que l’on veut baisser le volume. Comment être certain que les deux points d’automation seront déplacés de la même façon, dans la même proportion ? Il suffit de les manipuler en même temps, d’un seul mouvement de mulot ! Sélectionnez les deux points d’automation à modifier tout en maintenant la touche "Majuscules" enfoncée, ils virent au rouge, ils sont donc sélectionnés tous les deux. Il ne vous reste plus qu’à les déplacer vers les – 7 dB avec l’assurance qu’ils auront au final la même valeur !


Que la lumière soit !

Automation des » Program change » des VSTi

Puisqu’on parle d’automation, voici une astuce un peu tordue mais que j’apprécie tout particulièrement… Mais attention, cette astuce ne fonctionne que si vous avez chargé une banque de son (plusieurs instruments donc, fichiers .fxb) dans votre VSTi.

Appelez l’interface du plug-in et cliquez sur le « W » pour qu’il passe en rouge et recliquez tout de suite dessus pour l’éteindre…, si si ! Regardez maintenant votre fenêtre « projet », un dossier « Vst Instruments Automation » a été ajouté, s’il n’existait pas, avec une piste dédiée à votre VSTi. Cliquez sur le « R » pour qu’il passe au vert et choisissez dans la petite case noire le paramètre « Program ». Résultat : à la création d’un point d’automation, destiné donc à utiliser un autre son (programme) en cours de lecture, vous verrez apparaître une info-bulle contenant la position de votre pointeur et surtout... le nom du programme sélectionné ! Cela permet de créer des « Program Change » très facilement en se basant tout simplement sur le nom du programme. Etonnant non ?

A bientôt, ici ou ailleurs...

Pascal VALENTIN, le 04-11-2002

Page vue 25998 fois