Rechercher



Rocket NetWork et InWire

Vous êtes ici : Cubase >Apprendre
English Version...


Avant d'attaquer le sujet en profondeur, j'ai bien envie de rappeler une petite chose, un détail...

Steinberg a l'air de mettre le paquet sur le travail en ligne en ce moment (24/03/2001). Dernière man?uvre en date : une version gratuite de Cubasis VST mais qui ne permet de sauvegarder son travail que sur le serveur Rocket !

Alors, nous, ça nous fait un peu sourire ! Ben oui, l'Espace Cubase VST a fait du Rocket NetWork bien avant Steinberg ! En effet, L'@telier VST est né au moins un an avant les studios en ligne de Steinberg. Bon, ok, avec nos maigres moyens et en différé, et non pas en direct comme c'est le cas avec Rocket NetWork. Mais bon, quand même ! Charly, si tu nous lis, on y a pensé avant toi ;op


Passée cette auto-promotion, on va pouvoir passer aux choses sérieuses ! On va tenter d'expliquer ce qu'est Rocket Power et comment l'utiliser.

Déjà, voyons la question du vocabulaire ! Rocket NetWork est le nom d'un serveur indépendant de Steinberg. D'autres logiciels peuvent s'y connecter. Son rôle, si j'ai bien tout compris, est de centraliser les données. InWire, c'est la technologie Steinberg qui permet d'interfacer leur séquenceur avec le serveur Rocket. Ces outils permettent donc à des musiciens de travailler ensemble via Internet. Le principe de base est simplounet : les musiciens se connectent sur un serveur qui va centraliser le travail de chacun et le redistribuer à tous les participants. Tout le monde travaille sur la même "song" mais à distance. Génial non ? Rassurez-vous, on ne balance pas des fichiers Audio 24/96 sur le réseau ! Comme pour notre @telier, on compresse en MP3 au départ et on décompresse à l'arrivée. Le tout de façon transparente. La qualité audio y perd un peu bien sûr.

Côté caisse à outils, il vous faut deux choses :

  1. Le module Rocket Control en version 2.3 à ce jour et prenable sur Cubase.net
  2. Et au minimum : une version 5.0R2 de Cubase, ou encore une version de Cubasis 2.0 etc. Rocket Control fonctionne aussi avec d'autres séquenceurs.


Comment ça marche ? Avez-vous remarqué le ch'tit bouton en haut à droite de votre fenêtre Arrangement ? Celui qui se fait appeler Rocket Power ? Allons bon ! Encore un autre nom ! Pas grave, c'est la même chose ! En cliquant dessus et en étant connecté sur Internet bien sûr, ça lance tout le processus. Vous aurez auparavant ouvert un compte sur Cubase.net (suivre le lien en haut InWire Studios). Entrez votre login et votre mot de passe :

Deux choses vont se passer. Le lancement du module Rocket Control et l'ouverture d'une page Web :

Le Module Rocket Control

La page d'accueil

La page d'accueil liste les studios publics ouverts. Leur accès est gratuit. Vous pouvez aussi louer un studio privé, mais c'est payant. Une fois repéré le studio qui vous convient, cliquez tout bêtement sur Go, et rejoignez alors les autres musiciens connectés sur ce même studio. Cubase vous demandera si vous souhaitez charger la song en cours. Comme vous êtes venu exprès pour ça, ben, heu, cliquez sur Oui !

La première fois, profitez du temps de chargement pour effectuer quelques réglages dans le menu Modules / Rocket Power.

Remarquez au passage, comme c'est le cas pour l'image précédente, que la traduction de Cubase n'est pas encore tout à fait terminée !

Bon ! Vous avez reçu le paquet de vos petits camarades de jeu, et là, ooh miracle, votre écran se met à jour, des Parts apparaissent, dingue ! A vous de jouer, enregistrez votre partie, Audio ou Midi. Quand vous êtes sûr d'avoir chopé la bonne prise, cliquez sur le bouton Poster qui se trouve maintenant à côté du bouton Rocket Power. En face, il recevront votre travail comme vous avez reçu le leur.

Je suppose que vous imaginez tout de suite les possibilités qu'offre un tel système ! Je terminerai par quelques petits conseils :

  • Les premières fois, allez-y avec un ou des amis pour faire vos premiers pas, bien que des techniciens soient présents pour vous aider
  • Si vous n'avez qu'un modem, même un 56K, ne rêvez pas trop. Même compressée, une minute de musique en mono peut peser plusieurs Mo. Point de salut sans ADSL ou câble
  • Pour ce qui est du Midi, utilisez plutôt l'Universal Sound Module de Cubase 5 pour que tous les participants aient en retour le même son.

Une chose est quand même frustrante. Pour qui ne maîtrise pas l'anglais, il faut bien reconnaître qu'on sera vite paumé. Le module, son manuel et le site Web sont bien sûr dans cette langue. Pas facile. Charly ? Tu peux pas faire un petit effort pour des petits gars qui ont ouvert l'@telier VST un an avant Rocket Network ? ;op

Pascal VALENTIN, le 29-03-2001

Page vue 11825 fois