Rechercher



Cubase 5 Mac et multiprocesseurs

Vous êtes ici : Cubase >Actualité
English Version...


Support par Steinberg des nouveaux Macs bi-processeur


Steinberg supportait les fonctionnalités bi-processeur de certains Macs dans les versions précédentes de Cubase. Quand un système de ce type était détecté, Cubase offrait l'option d'activer le support multiprocesseur. Cela signifiait alors que le moteur audio dans son intégralité, y compris tous les traitements de mixage et d'effets, tournait sur le second processeur, tandis que le premier se voyait affecter toutes les autres activités telles que le traitement Midi, la gestion des fichiers pour le compte du moteur audio, et l'interface graphique de Cubase plus toutes les tâches système (y compris les autres applications).

Avec l'arrivée des nouveaux Macintosh Multiprocesseur, telles que les G4 MP, non seulement le multiprocessing est devenu un standard sur ces machines, mais la dernière version de l'OS supporte ces fonctions d'une façon nouvelle et plus complète qu'auparavant. Steinberg utilise cette nouvelle fonctionnalité pour grandement augmenter la quantité de puissance disponible pour le moteur audio VST.

Dans le précédent fonctionnement du multi-processing, la puissance processeur maximum disponible pour le moteur audio était 1 CPU, puisque le traitement audio dans son ensemble ne pouvait être effectué que sur l'un ou sur l'autre processeur. A présent la charge de travail audio peut être répartie plus équitablement entre les deux processeurs. L'un des deux reste comme avant en charge du MIDI, de la gestion des fichiers et de l'interface utilisateur, mais la puissance processeur qui reste disponible une fois ces tâches accomplies peut être dévolue à des tâches audio. En tant qu'utilisateur d'un G4 MP, vous n'avez qu'à enclencher la fonction multiprocesseur dans le dialogue de configuration audio sans plus jamais avoir à vous en occuper par la suite. Nous estimons que cette nouvelle mise en oeuvre du multi-processing fait gagner entre 50 et 60% de puissance par rapport à une machine équivalente ne disposant que d'un seul processeur, et entre 20 et 30% de plus par rapport à la précédente façon de mettre en oeuvre le multiprocessing.

D'autres changements importants dans MacOS ont pour effet de permettre au VU-mètre "CPU Performance" de donner une indication fiable de l'utilisation des 2 processeurs. Auparavant il n'y avait pas moyen d'indiquer le niveau d'utilisation du second processeur.

Il convient d'être conscient d'une petite chose ; certains plug-ins peuvent chercher à accéder à des routines systèmes qui ne sont accessibles que par le processeur principal (celui sur lequel tourne MacOS). Si c'est le cas, l'utilisation d'un de ces plug-ins placera l'autre processeur en état d'attente indéfinie. A ce stade, pour relancer le second processeur il faut sauvegarder la song, quitter Cubase et redémarrer l'ordinateur. Nous sommes déjà en contact avec un certain nombre de développeurs et dans la plupart des cas, une nouvelle version du plug-in est attendue sous peu.

Le concept du multi-processing est plutôt compliqué à expliquer et un petit dessin peut valoir mieux qu'un long discours. Les schémas ci-dessous représentent la puissance qu'un processeur peut fournir et comment elle est répartie entre les diverses tâches qu'il a à effectuer. La taille des zones colorées indique la portion de puissance processeur que la tâche correspondante utilise. Toutes ces tâches sont, dans une certaine mesure, dynamiques, c'est à dire qu'elles requièrent une portion de la puissance processeur variable dans le temps. La quantité de puissance requise par les tâches VST est relativement constante en ce qui concerne les canaux audio, mais est très dynamique en ce qui concerne les Instruments VST ; cela dépend pour ces derniers du nombre de notes que vous jouez simultanément.

Ce qu'il est très important de garder à l'esprit, c'est que l'interface graphique de Cubase est dessinée dans les périodes pendant lesquelles il n'y a rien de plus important à faire sur ce processeur-là. De même la puissance requise par l'interface dépend grandement du fait de savoir si l'écran doit être redessiné ou seulement le curseur de position déplacé dans le morceau.

Quoi qu'il en soit, jetez un oeil sur les diagrammes suivants :

Système conventionnel à un seul processeur

Dans un système à un seul processeur ou dans un système où le second processeur est désactivé, la puissance du processeur est divisée entre les différentes tâches que l'ordinateur doit accomplir. Toutes les tâches représentées ci-dessus sont variables en ce qui concerne le temps qu'elles nécessitent pour être effectuées. La puissance requise pour les tâches audio est habituellement la principale demande imposée aux capacités du processeur.

Système conventionnel bi-processeur

Dans un système bi-processeur, tel qu'il était implémenté par la précédente option multiprocesseur de la version 4.1 de Cubase, la totalité du traitement audio était prise en charge par le second processeur, laissant au premier énormément plus de temps pour les autres tâches. Cela signifiait que les tâches liées à l'interface utilisateur disposaient de beaucoup plus de temps pour être accomplies. Les fonctions audio disposaient d'un processeur pour elles toutes seules, ce qui représentait un fort accroissement de puissance par rapport au cas où elles devaient partager leur processeur avec d'autres tâches. Un désavantage de cette mise en oeuvre tenait au fait qu'il existait potentiellement une grande quantité de puissance inutilisée sur le premier processeur du fait que les besoins de puissance requis par les tâches de l'interface graphique sont ridicules en comparaison de ceux requis par les tâches audio. Vous remarquerez que les tâches audio sont réunies en un seul bloc sur le second processeur et ne peuvent pas être partagées entre les deux. Répartir les tâches audio de telle sorte qu'elles s'exécutent, en parallèle, sur les deux processeurs n'est pas un problème facile à résoudre ­ mais c'est exactement ce que nous venons de réaliser.

Système multi-processeur avancé

Le nouveau modèle de traitement en vrai parallèle de Steinberg pour les tâches audio permet à la charge audio d'être répartie équitablement entre les deux processeurs. Ceci conduit à rendre disponible pour les tâches audio une quantité de puissance considérablement plus importante que sur les systèmes bi-processeur conventionnels sur lesquels un seul processeur est employé pour tout l'audio. Le partage de la charge de travail maximise la quantité de puissance disponible pour les tâches audio.

Vous aurez besoin de la dernière génération de Macintosh, et au minimum de la version 9 de MacOS, ainsi que de Cubase 5.0, pour tirer parti du traitement multi-processeur avancé !

Steinberg Media Technologies AG 2000

Traduction Arnaud LE BOULANGER, le 06-10-2000

Page vue 14467 fois