Rechercher



Présentation de Nuendo

Vous êtes ici : Cubase >Actualité
English Version...


Présentation

Chers utilisateurs de produits VST, j'ai l'immense plaisir de vous présenter le dernier né des systèmes audionumériques de Steinberg : Nuendo. Tout le monde en parle à demi-mots : beaucoup moins médiatisé que Cubase, plus cher, plus Hi-Tech peut-être, il a pourtant déjà rendu de fiers services depuis sa création, dont notamment la réalisation sonore de Star Wars Episode I. Qu'en est-il de cet outil, annoncé comme le concurrent direct du système Pro Tools ? Quelles sont les réelles nouveautés ? Ce système est-il un Cubase amélioré ou un tout autre produit ? Telles sont les questions auxquelles nous allons tenter de répondre dans les lignes suivantes, à travers une présentation générale du produit. Suivez le guide...


Présentation générale

Nuendo a été créé par Steinberg pour se placer sur le marché de l'audionumérique professionnel et surtout de la post-production et du Broadcast. Avec Nuendo, Steinberg propose un outil professionnel très évolué permettant de mixer de l'audio, du MIDI, synchroniser de l'audio à de la vidéo et réaliser des masterings de haute qualité. Bref c'est le portrait robot de l'outil indispensable à tout studio digne de ce nom. Oui mais l'outil est cher, très cher même. Il coûte presque 3 fois plus que son petit frère Cubase et de ce fait ne s'adresse pas un public aussi large que celui-ci. Cet outil s'adresse donc à des professionnels travaillant dans des infrastructures capables d'investir dans un tel logiciel, infrastructures dédiées au mixage de projets de moyenne à grosse importance (par exemple des Lives avec 48 pistes ou plus, des enregistrements comptant beaucoup de pistes audio etc...), à la post-production (synchronisation image / son, restauration sonore) ou encore à l'élaboration de projets Surround en 2.1, 5.1 ou 7.1. Mais là où Nuendo se différencie de son concurrent Pro Tools, c'est qu'il ne nécessite pas de matériel Hardware spécifique. Il s'appuie sur le processeur de votre ordinateur, et la qualité audio dépend essentiellement de votre carte son. Vous serez d'accord avec moi pour dire qu'une bonne carte son autour de 600 €uros ou 750 €uros coûte tout de même mois cher qu'une simple carte pour Pro Tools coûtant au plus bas mot 800 ou 1500 €uros, sans compter les cartes additionnelles DSP Mix Farm permettant d'accueillir les plug-ins, coûtant presque 600 €uros pièce ! A ce niveau, Nuendo est plus souple, plus accessible. Le système est quand à lui très évolutif, comme vous allez le remarquer dans le paragraphe suivant.


Architecture du logiciel

Nuendo est un séquenceur audionumérique s'appuyant sur la technologie VST, qui a fait ses preuves et qui ne cesse de se développer au fil des mois à une vitesse impressionnante. Ainsi Nuendo possède un moteur VST, propose un total de 128 pistes audio et un nombre quasi-infini de pistes MIDI. Pour les plug-ins, Nuendo prend en compte les protocoles DirectX et VST, ainsi que le VST 2.0 et les VST Instruments depuis la version 1.50. Ceci le rend tout à fait compatible avec les produits déjà existants. De plus, il accepte toutes les cartes audionumériques aux protocoles ASIO et ASIO 2.0. Au niveau des fichiers, contrairement à Cubase fonctionnant par "arrangements", Nuendo fonctionne par "projets". Un projet est entièrement paramétrable, comme nous le verrons plus tard.


L'interface

Certains disent qu'on ne change pas une équipe qui gagne. En tout cas, Steinberg adopte cette formule. Steinberg dote Nuendo d'une interface possédant une ressemblance frappante avec celle de Cubase. Les utilisateurs de Cubase ne seront pas dépaysés une seule seconde. On retrouve la fenêtre affichant les pistes, appelée fenêtre d'arrangement dans Cubase, mais nommée fenêtre de projet dans Nuendo, la console de voies VST se présentant de la même manière que sous Cubase, même si le design est un peu différent, évoquant un peu les immenses tables de mixages résidant dans les grands studios. Les racks se présentent sous la même forme à deux ou trois détails près. Si on utilisait Cubase auparavant, le temps d'adaptation sera très court, croyez-moi. Mais l'interface de Cubase ayant fait ses preuves, Steinberg n'allait pas s'attarder sur la création d'une nouvelle interface, préférant se focaliser sur la qualité des éléments proposés par le logiciel. Attardons nous quelques instants sur chacun d'eux.

On appréciera aussi la grande diversité de matériel hardware compatible. Bien qu'une série de périphériques soit spécifiquement créé pour travailler avec Nuendo et tirer le meilleur parti de ce logiciel, toute carte son digne de ce nom fonctionnera parfaitement avec Nuendo. Tout dépend de vos envies, de vos besoins, de vos projets et de votre portefeuille! Coté utilisation, on note de prime abord une nette différence avec Cubase : Nuendo n'est pas un outil de composition. Les fonctionnalités MIDI sont beaucoup plus restreintes que sur Cubase. Bien sur les fonctionnalités courantes sont disponibles, mais pas d'IPS, pas de fonctions MIDI servant à la composition. De ce coté-là, les musiciens auront plutôt intérêt à se pencher sur Cubase. Nuendo est plutôt à utiliser pour finaliser le projet, le mixage, le mastering etc... En revanche, il possède des possibilités de traitement audio qui dépassent souvent celles de Cubase. La qualité de traitement est excellente. C'est une sorte de mini-Wavelab que Steinberg a intégré dans Nuendo. Une copie d'écran ci-dessous vous montre l'éditeur audio de Nuendo, ainsi que la fenêtre de normalisation. Nous ne nous attarderons pas plus sur le sujet, l'utilisation générale étant relativement proche de celle de Cubase.


Les Plug-ins

Nuendo propose en interne toute une batterie de plug-ins de bonne facture. Ainsi, on a en interne des réverbs, des délais, des compresseurs, des enhanceurs stéréo, de l'auto-pan ou encore des flangers, chorus, mais aussi des effets plus exotiques comme le Chopper, le Transformer ou le Symphonia. Vous êtes bien sûr libres de rajouter tous les plug-ins que vous désirez. Mais attention, Nuendo consomme déjà (à vide) des ressources importantes. Ne chargez pas la barque outre mesure. Conservez vos outils principaux au maximum et essayez de voir si vous ne pouvez pas substituer à certains "gros plug-ins" des plug-ins internes à Nuendo. Privilégiez aussi le format VST au format DirectX. Ci-dessous, des copies d'écran montrant la réverb et le compresseur de Nuendo.


Gestion du Surround

Un des atouts majeurs de Nuendo est la gestion du Surround. C'est un des seuls outils avec Pro Tools et Logic à pouvoir gérer le Surround de manière aussi souple et aussi puissante (NDLR : oui Pipine, Samplitude aussi !). Ainsi vous pouvez affecter une piste au Surround Pan, vous permettant de placer le son dans l'espace grâce à une bille déplaçable à la souris dans un carré, comme le montre la copie d'écran ci-dessous. Nuendo propose aussi de configurer entièrement le master, en choisissant les formats 2.1, 5.1 ou 7.1. Des outils appelés Matrix Encoder et Matrix Decoder permettent d'encoder ou de décoder dans les divers formats Surround. Cela ouvre le champ à de nombreuses expériences sonores et montre que les concepteurs de Nuendo ont prévu loin dans le temps. Pour le surround, Nuendo possède une sacrée longueur d'avance. Il est déjà prêt à faire du mix Surround 5.1 ou 7.1 pour les DVD, alors que nous savons tous que l'élaboration DVD et le pressage sur DVD de projets Surround n'est pas encore à la portée de toutes les bourses. De plus un pack appelé "Nuendo Surround Edition" offre 8 plug-ins de très haute qualité dédiés au mixage Surround.


Les Plus - Les Moins

Evidemment, tout n'est pas pour le mieux dans le meilleur des mondes dans Nuendo comme dans tout autre logiciel audionumérique. Ainsi, j'ai remarqué à l'utilisation comme principaux points négatifs les choses suivantes :

Par contre, les points positifs seraient les suivants :


Conclusion

Après vous avoir présenté dans les grandes lignes ce bel outil qu'est Nuendo, il ne me reste plus qu'à vous synthétiser en quelques mots mon exposé. Nuendo est un outil de production, post-production dédié aux professionnels possédant des infrastructures adaptées. Il est moins axé sur la composition que son frère Cubase, mais intègre en revanche une puissante gestion du Surround et de l'Audio. Souple d'utilisation, facile d'adaptation, il en fait un formidable outil permettant de gérer des projets de grande envergure. Tout dépend de vos besoins, de vos envies et de vos projets. En espérant vous avoir un peu éclairé sur ce système audionumérique, n'hésitez pas à me contacter pour plus d'informations. Je tenterai de répondre à vos questions du mieux que je puisse.

A votre service !

Haut de page
Vincente Del Mar, le 09-10-2001

Page vue 24855 fois