Rechercher



Le non test de Cubase 12 - This is ze end

Vous êtes ici : Cubase >Actualité


Ceci est probablement le dernier article que j'écrirai pour L'Espace Cubase. Voici donc, le non test de Cubase 12. Mais je me dois d'expiquer tout ça...

PS : merci à Stefan Christian de nous avoir fourni la version de test...


Ca a failli...

En fait, j'ai failli m'y mettre, vraiment, le menu de ce Cubase 12 m'avait mis en appétit. Puis :


Un peu d'histoire

J'ai débarqué sur la mailing-list en 1997 ou 1998. A l'époque, être connecté à internet revenait à faire partie d'une élite que les non initiés regardaient d'un oeil suspicieux. Le projet qu'avait en tête Mirosmav était ambitieux, généreux et pour tout dire, utopique. Il avait imaginé un site modulaire donc chaque section serait prise en charge par un volontaire. Bien évidemment, ce n'est pas tout à fait comme ça que les choses se sont déroulées.

J'ai commencé à participer activement aux échanges puis Miroslav m'a demandé : "Ca te dirait d'écrire pour le site ?". J'ai répondu : "Ouais, carrément". Grave erreur...

Puis Benjamin, le webmaster s'est fâché avec Miros (ce qui était relativement aisé :p ) qui a du coup demandé : "Quelqu'un s'y conaît en HTML ?". J'ai menti : "Oui, moi". Grave erreur...

Je me suis vite retrouvé à gérer beaucoup de chose, le site (ce n'est pas mon métier), la modération, les relations avec Steinberg et la presse. J'ai appris tout seul le HTML, puis le PHP/SQL et le CSS. J'ai offert beaucoup de mon temps, sans le compter, au détriment de beaucoup d'autres choses, dont ma propre famille. J'ai adoré faire tout ça, vraiment. On s'est bien marrés :)

J'ai fais la connaissance de gens formidables dont les connaisances allaient d'amateurs éclairés à pros. On s'est parfois rencontrés "IRL". Parfois même, en 2022, par hasard, sans se rendre compte immédiatement qu'on se connaissait en fait depuis plus de 20 ans :) Jihem, si tu me lis... :)


Fin d'une époque

Puis deux paramètres se sont téléscopés. D'une part, notre petite communauté a commencé à se faire discrète : lassitude, des versions de Cubase et d'OS qui posent de moins en moins de probèmes etc. D'autre part, j'ai de mon côté commencé à jouer en groupe, ce qui est quand même plus rigolo que de jouer avec un ordinateur, aussi puissant soit-il. Ce groupe est donc devenu ma priorité en terme de pratique de la musique.

Bien sûr, quand j'ai besoin d'enregistrer quelque chose pour le groupe, c'est vers Cubase que je me tourne. Deux ou trois fois par an.

Malgré tout, j'ai continué à tester chaque version et à rédiger le compte-rendu de mes essais. Mais dès lors qu'un loisir/plaisir devient une corvée, c'est qu'il est temps de passer à autre chose, ne serait-ce que par honnêteté. Je ne vais pas faire semlant de m'émerveiller devant des nouveautés, aussi bandantes soient-elles, alors qu'il est peu probable que je m'en serve un jour.

Et pour être totalement honnête, étant donné que je me suis éloigné de tout ce qui est acutalité MAO, je n'ai clairement pas le niveau pour faire une revue qui ait de la gueule.


Chroniqueurs 2.0

[Mode vieux con ON] Il y aussi un dernier paramètre à prendre en compte : l'évolution d'internet et la façon de le consommer en 2022. L'Espace Cubase est de l'ancien temps, du temps de l'écrit. Du temps où les pages Web ne pouvaient contenir que du texte et des images. Parfois, on se mettait en mode gros dingos et on collait carrément un GIF animé bricolé avec 4 images max :)[Mode vieux con OFF]

De nos jours, plus personne n'écrit, plus personne ne lit. Le test de Cubase 7 a été lu 18000 fois. Celui de Cubase 11, 1200 fois. Bienvenue dans la génération TonTube. Et il est vrai que pour ce genre d'exercice, l'image qui bouge avec une voix qui parle est bien plus efficace qu'un long texte. Z'allez me dire : pourquoi ne pas passer au test en vidéo ? Je vais répondre :

Cubase 12, quand même

Alors, bien évidemment, je l'ai regardé ce Cubase 12 qu'il est vachement bien d'ailleurs. Avec ses nouveautés qui ne révolutionnent plus la MAO, mais qui font de ce logiciel l'un des leaders du marché.

Chose amusante : certains ont pesté pendant des années après ce putain de dongle, ce fichu zigouigoui USB qui a permis à Steinberg de ne plus se faire voler son travail en 48 heures. Avec Cubase 12, fini le dongle. Mais il faut que Cubase puisse se connecter à internet tous les 30 jours minimum pour vérifier la validité de la licence. Et tu sais quoi ? Bah, ça râle :)

Sinon, vite fait, j'ai relevé :

Comme je l'ai écrit à la fin de tous mes tests depuis quelques versions : Cubase ne révolutionne plus la MAO car il n'y a plus rien à révotionner. Tous les séquenceurs en sont au stade de l'évolution et non plus de la révolution. Cubase évolue toujours aussi bien, avec des avancées plus ou moins marquantes, mais qui au final font de Cubase le couteau suisse de la MAO. Et tu sais quoi ? Même si je ne l'utilise plus que rarement, j'adore de soft !

Voilà, c'est fini...

Il me reste donc à saluer et à remercier :

Je reste malgré tout dans le coin, je gère mollement notre page Facebook, il faudra me supporter encore kek temps, mais de loin. Par contre, il est hors de question de perdre le site qui est un peu notre mémoire. Je continuerai donc à payer l'hébergemnt et le domaine tous les deux ans, et avec plaisir.

Et pour finir par en terminer, je remets la signature qui a toujours été la mienne : à bientôt, ici ou ailleurs...

La bise...

Haut de page
Pascal Valentin, le 06-08-2022

Page vue 1304 fois