Rechercher



La configuration type 02/2000

Vous êtes ici : Matériel / OS >PC
English Version...


J'avais écrit la page configuration minimale mi 1998. Depuis, les choses ont bien sûr pas mal bougé et à ce jour, 10/02/2000, on nous annonce encore plein de trucs propres à nous faire casser notre cochon rose ! En gros, une machine au goût du jour commencera à être ridicule qu'au bout de, on va dire, deux ans. Pendant ces deux années, vous profiterez à fond de votre bécane jusqu'au jour où vous commencerez à sentir que la bête se traîne. Alors, on va voir ce qu'est une machine au goût du jour d'aujourd'hui ! Comme pour la page initiale, on va voir ce que dit Steinberg et analyser ça point par point.

J'ai donc piqué sur le site Steinberg France les recommandations de Tonton Charly. Je n'ai retenu que la configuration recommandée car la configuration minimum ferait hurler de rire n'importe qui ! Pensez, un Pentium 200 avec 32 Mo de RAM, ouarf ! Ca marche, mais bon, c'est pas le top pour vraiment profiter de VST.

Steinberg conseille donc au minimum :


Le processeur

Il faudrait ajouter à cette liste, une carte-mère à 100 MHz ! Gilles RAFFELSBAUER ajoute : "prenez une carte-mère ayant bonne réputation (une Asus, une Abit ou une MSI actuellement) à base de chipset BX pour maintenant ou de I820 pour plus tard (attention avec de la SDRAM, le I820 est nettement moins rapide que le BX)".

Un Pentium II 300 MHz. Bien vu. Cette chose n'est même plus sur le marché aujourd'hui mais ça semble être effectivement le minimum vital. D'autant que la dernière série de Cubase, les 3.7Rx, sont assez gourmandes pour cause d'Instruments VST et d'effets dynamiques intégrés. Pour ne pas voir la jauge de performances grimper trop vite dans le rouge, un Pentium II 450 (encore sur le marché ?) me semble indispensable. Le mieux étant encore de lorgner vers les Pentium III, pour lesquels Cubase est optimisé. A savoir que VST fait appel au nouveau jeu d'instructions. Pour info, j'ai acheté un P3 500 ce mois-ci en pièces détachées pour 2.200 balles. Avec un tel processeur, je n'ai aucun souci de jauge. Même en bourrant les pistes d'effets, je n'atteins pas les 50 %.

Il y a une autre piste qui peut être suivie, celle des Celeron. Ces processeurs, prévus initialement pour contrer les attaques commerciales de Cyrix et AMD sur le marché du PC pas cher, sont vite montés en puissance pour aujourd'hui atteindre des performances à peine moindres par rapport aux Pentium de mêmes fréquences. L'avantage, c'est bien sûr le prix !

Dernière piste : AMD ! On a longtemps reproché à ces processeurs leur manque de puissance en terme de calculs flottants. Avec l'Athlon, AMD a largement rattrapé Intel, au point que certains tests le donnent gagnants, une main dans chaque narine, devant un Pentium de même fréquence. Avec l'Athlon, on perd le côté VST optimisé pour Pentium III, mais les abonnés de la ML ayant tenté l'aventure Athlon ne le regrettent pas.

En résumé donc, visez une fréquence de 500 MHz, quelle que soit la marque et le modèle, sachant que le Pentium III est une valeur sûre.


La mémoire cache de second niveau

La question ne se pose plus car cette mémoire indispensable aux bonnes performances est intégrée aux processeurs. Selon la marque et les modèles, elle sera de 128, 256 ou 512 Ko, et tournera soit à la vitesse du processeur soit à la moitié de cette fréquence.


La mémoire vive

Rien n'a changé depuis deux ans ! Ce composant est toujours aussi indispensable, les programmes l'aiment toujours autant. Seul le chiffre a changé, de 32 Mo en 1998, on est passé à 64 voire 128 Mo aujourd'hui. Les prix étant revenus à un niveau normal, n'hésitez pas à doter votre zinzin de 128 Mo. Avec les 3.7Rx, les VST Intruments et autres plug-ins, on n'en a jamais trop. Surtout qu'entre temps, on est tous passé, ou presque, sur Windows 98, lequel ne crache pas sur une barrette de 64 Mo supplémentaires ! Néanmoins, avec 64 Mo, on tourne quand même pas mal, la machine ne patine pas trop mais bon, faut prévoir l'avenir !

En parlant d'avenir, la SDRAM qui équipe nos machines actuellement commence à se faire un peu lente. D'autres technologies arrivent mais restent encore bien trop chères. La SDRAM PC100 ou PC133 a encore de beaux jours à vivre et on l'intégrera dans notre configuration de février 2000 !


Disques durs

De ce côté-là, les progrès sont moins bruyants mais ça bouge quand même. Exit les interfaces E-IDE de base pour faire place à l'Ultra DMA.

Le choix est donc restreint : SCSI ou UDMA. L'UDMA 66 pointe le bout de son nez mais aucun disque ne sait encore vraiment l'exploiter. Un très bon disque UDMA 33 reste un bon choix. On voit de temps en temps dans des bancs d'essai, des disques UDMA qui n'ont presque rien à envier à leur collègues SCSI si ce n'est le taux d'occupation CPU qui reste supérieur.

Si vous ne savez pas trop ce qui différencie une technologie d'une autre, lisez cette page, signée Martin BOYER qui vous explique tout sur le SCSI et l'UDMA.

Donc, optez pour un très bon disque UDMA ou carrément un SCSI. Le SCSI, c'est plus cher mais on y gagne en perf, c'est très net. La taille, houla, faut pas rigoler avec ça. Avec l'arrivée des cartes 24 Bits / 96 KHz, 10 Go semble un minimum vital et encore. L'idéal étant toujours de réserver un disque aux fichiers Audio...


La carte graphique

Que dire à part le fait qu'il en faut une ? Hé hé ! N'importe qu'elle carte 2D fera l'affaire. Si vous avez les moyens, prenez deux cartes et deux écrans !


Windows 95 ou 98

V'là encore un truc qui n'a pas tellement changé : on a eu beau passer de la version 95 à la version 98, Windows déchaîne toujours autant les passions et les haines. En attendant, on n'a pas le choix. Même si Linux a l'air de vouloir décoller, rien n'est annoncé chez Steinberg pour un portage sur cet OS. Quant à BeOS, Steinberg a lancé le portage de Nuendo mais l'a suspendu le mois dernier, en attendant de savoir ce que veut faire réellement Be INC. Et notre sondage BeOS n'a rien changé : Steinberg n'envisage pas le portage de Cubase sur BeOS ! Donc, on reste avec notre Windows. Les avis sont partagés : y a ceux qui ne jurent que par le 98, réputé plus stable et moins écran bleu de la mort, alors que d'autres affirment que le 95 OSR2 est ce qui a été fait de mieux.

Il resterait bien Windows 2000... Même les plus gros détracteurs de Billou avouent du bout des lèvres que cette nouvelle version de NT tient la route. Mais les drivers pour les cartes son ne sont pas tous dispos, loin s'en faut, et de plus mes premiers essais ont fait ressortir des problèmes de synchro Midi/Audio. En tout cas, Steinberg nous a indiqué ne pas supporter Windows 2000 pour Cubase.

En résumé, c'est Windows 95 ou 98. Super choix !


Le config minimum idéale pour février 2000 serait donc :

  • un Pentium III, un Athlon AMD ou un Celeron tournant à peu près à 500 MHz
  • un disque dur Ultra DMA de 10 Go.
  • 128 Mo de RAM
  • une carte graphique affichant 65536 couleurs
  • un Windows 95 ou 98


Côté prix, je suis d'avis que rien ne change en fait. On oubliera de parler des PCs à 3990 balles même si ça nous fait rire ! Une bonne config, disposant des dernières technologies coûte toujours entre 12 et 15.000 balles. Il y a deux ans, on avait un P2 233, aujourd'hui on a un P3 700. Mais le prix n'a pas bougé !


Pour avoir des conseils sur l'installation de Cubase et sur l'entretien de votre PC, vous pouvez consulter les pages suivantes :

  1. Configurer Windows et Cubase
  2. Un PC prêt pour Cubase
  3. 20 astuces pour PC données par Steinberg

Pascal VALENTIN, le 11-02-2000

Page vue 8911 fois